Corruption carcérale – aucune réaction dans le système judiciaire suite à l’évasion de deux condamnés à perpétuité – Expressmada du 23 mai 2019

Silence radio après l’évasion de deux dangereux
criminels à la maison d’arrêt de Vohitany dans la
commune de Gogogogo Ejeda à Ampanihy. Les
réactions du ministère de la Justice ainsi que de
l’administration pénitentiaire sont attendues après
un transfert rocambolesque ayant permis l’évasion
des deux détenus, mais ces derniers semblent
fermer les yeux sur l’affaire.
Alors qu’une forte suspicion de corruption carcérale
saisit l’opinion publique qui attend la prise de
mesures contre les magistrats ou les fonctionnaires
de l’administration pénitentiaire pouvant être
mouillés dans cette histoire, l’indifférence semble
totale. Il s’agit d’Alain Zaheraly Rostand et Eric
Mario. Curieusement, les deux criminels ont été
transférés de la maison de force de Tsiafahy vers la
vieille maison d’arrêt presque non fonctionnelle et en
état de délabrement à Ejeda.
Vendredi, vers 15 heures, une délégation conduite
par le directeur de l’administration pénitentiaire de la
région Atsimo Andrefana allait les ramener à
Tsiafahy, lorsqu’ils se sont échappés la nuit, vers 22

Désolé, vous n'avez encore ajouté aucune histoire