Dossier 32 – WESTCON AFRICA COMSTOR a vendu à EMERGENT les produits CISCO qui ont été ensuite revendus à CONNECTIC Madagascar

Dans sa plainte avec demande d’arrestation du 20 juillet 2015, RANARISON Tsilavo directeur exécutif de CONNECTIC jusqu’en septembre 2012, gérant fondateur de NEXTHOPE depuis novembre 2012 affirme :

” Qu’en effet , la société CISCO a nié catégoriquement l’existence de toute relation d’affaire avec la société EMERGENT  suivant sa lettre du 26 novembre 2013 et que cette dernière n’a même pas le droit de commercialiser une licence CISCO à Madagascar

Comme il a été dit dans le dossier 31 preuve 2, EMERGENT a commandé des équipements et de la société CISCO chez le distributeur agréé de CISCO SYSTEMS, la société WESTCON AFRICA Ltd.

Près de $1.288.099,70 soit l’équivalent de 2.894.978.314 Ariary de matériels et de logiciels CISCO ont été ainsi acquis auprès de WESTCON AFRICA Ltd, facturés à EMERGENT  en France et livrés  à la société CONNECTIC à Madagascar.

Les factures de vente de WESTCON vers EMERGENT  ont comme :

 

  • Adresse de facturation (invoice address) : EMERGENT XXXX XXXX  – adresse France
  • Adresse de livraison (shipping address) : CONNECTIC Madagascar C/O Midex Orly Fret 835 – Zone Juliette 128 F – 94549 Orly Aerogare cedex

On a donc transmis à la société CISCO SYSTEMS, le fabricant des matériels et des logiciels, les factures de vente des produits CISCO de WESTCON AFRICA Ltd vers EMERGENT pour que la société CISCO SYSTEMS puisse infirmer l’attestation qui a été établie le 26 novembre 2013.

On a également transmis les factures concernées à WESTCON AFRICA Ltd pour que cette dernière authentifie les factures qu’elle a émises.

Preuve 1 : Attestation de Cisco établie le 26 novembre 2013

 

L’attestation de CISCO SYSTEMS dit que EMERGENT n’est pas un “Authorized Cisco Channel Partner in Madagascar” mais on ne trouve pas sur cette attestation une quiconque mention qui dit que EMERGENT n’a même pas le droit de commercialiser une license CISCO à Madagascar

Preuve 2 : Demande d’attestation en Lettre recommandée avec Accusé de Réception envoyée au Représentant de CISCO SYSTEMS en Belgique, auteur de l’attestation établie le 26 novembre 2013 infirmant l’attestation établie le 26 novembre 2013

 

Preuve 3 : Demande d’attestation en lettre recommandée avec Accusé de réception envoyée au Directeur de WESTCON AFRICA LTD certifiant que les factures des produits CISCO ont été établies par WESTCON AFRICA Ltd

CONCLUSION :

 

L’attestation établie par CISCO ne tient pas compte de la réalité des relations commerciales entre EMERGENT– WESTCON AFRICA – CONNECTIC et CISCO . On

attend les attestations de CISCO SYSTEMS qui confirment que EMERGENT peuvent vendre des produits CISCO.